Association Malienne des Expulsés

Accueil > Revue de Presse > Le Journal du Mali / Le Mali, terre des réfugiés de Côte d’Ivoire
Le Journal du Mali / Le Mali, terre des réfugiés de Côte d’Ivoire

Ils sont près de 2000 âmes à avoir fui les troubles de Côte d’Ivoire. Parmi eux, des ivoiriens, des Maliens, des femmes et des enfants.


Parmi les réfugiés, des femmes, des enfants, plusieurs nationalités

2000 réfugiés au Mali. C’est le dernier chiffre des personnes qui ont fui la Côte d’Ivoire pour trouver asile au Mali. Alors que les combats entre forces patriotes et forces pro Ouattara s’intensifient, avec des tirs à l’arme lourdes, à Abidjan, certains ont préféré la voie de l’exode pour préserver les leurs. « J’habite à Riviera, et même si c’est à Abobo, ou dans les quartiers populaires que les violences sont plus critiques, on n’est plus en sécurité ici, alors j’aimerais partir moi aussi… », confie Mamou, d’origine burkinabè, et installée depuis des années à Abidjan. Elle n’est pas la seule. Les réfugiés comptent plusieurs nationalités, Ivoiriens bien sûrs, Maliens, Burkinabés, et d’autres, ont pris la route du sud, vers le Mali, notamment la région de Sikasso, à la frontière Ivoirienne. "En 72 heures, on a compté près de deux mille personnes, des Maliens, des Ivoiriens et d’autres nationalités africaines qui ont quitté la Côte d’Ivoire par le nord pour le Mali en passant par la région de Sikasso", rapporte Abass Koné, un fonctionnaire de la Mairie de Sikasso.

Itinéraire Malien
Il y a quelques jours, une opération de rapatriement, avait été annoncée par le ministère des Maliens de l’extérieur et visant à ramener des Maliens de Côte d’Ivoire, après ceux de Libye également. Ces opérations qui ont déjà débuté ont fait rentrer près de 3000 Maliens de Libye. A Bamako, les cars de réfugiés venus de Libye, sont parqués près de la foire d’exposition, pas loin de l’aéroport de Bamako. Et d’autres devraient les rejoindre sous peu, mais il semble que les citoyens de Côte d‘Ivoire, n’attendent plus les autorités, pour garantir leur propre sécurité. Ils partent tout seuls. Ce sont des familles qui se constituent en départ volontaire et parmi eux, des enfants : « "Parmi les personnes arrivées en territoire malien, il y a plus d’un millier d’enfants ivoiriens et d’autres nationalités africaines accompagnés de leurs parents. Ils ont été tous vaccinés gratuitement contre la poliomyélite ce dimanche dans la localité malienne de Kadiolo", à 15 km de la frontière ivoirienne, a déclaré Lamine Camara, un médecin ayant participé à cette vaccination. "Les enfants et leurs parents préfèrent dans un premier temps rester dans la zone de Kadiolo", a ajouté Lamine Camara.

- http://www.journaldumali.com/articl...

mardi 29 mars 2011

SPIP | contacter L'AME | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Siège : Doumanzana, rue 210, Porte 169, route de Nafadji
Tél. (00 223) 66 78 21 11 * 71 00 30 00 * 76 37 82 46 * 79 12 10 39
Boite Postale 9155 Bamako
Email : contact@expulsesmaliens.info