Association Malienne des Expulsés

Accueil > Revue de Presse > « Nous avons accueilli 931 expulsés en 2014… »
« Nous avons accueilli 931 expulsés en 2014… »

Célébration de la journée internationale des droits des travailleurs migrants et leurs familles : « Nous avons accueilli 931 expulsés en 2014… », révèle l’Association Malienne des Expulsés (Ame)

A l’instar de la communauté internationale, l’Association Malienne des Expulsés (Ame) a célébré la journée internationale des droits des travailleurs migrants et leurs familles, hier jeudi 18 décembre 2014. La célébration couplée à la journée nationale de l’Association a été marquée par plusieurs activités au nombre desquelles une conférence débat sur le thème suivant : “La politique nationale sur la migration au Mali, quelle protection pour les migrants/migrantes” ?. L’esplanade restaurant Ame a servi de cadre aux activités. C’était en présence des migrants de retour, des militants de l’association des migrants, du collectif de soutien, de Inter Acte… La conférence était animée par Mme Doumbia Saouda Touré, chargée de l’accompagnement social au niveau de l’Ame, Ousmane Diarra, président de l’Association, et Alassane Dicko, également membre de la même association.

Dans ses propos introductifs à ladite rencontre, le président de l’Ame, Ousmane Diarra, a brossé le contexte de l’avènement des politiques migratoires. Ce qui l’a amené à évoquer le rôle de l’agence Frontex, une structure initiée par l’Union Européenne pour surveiller l’entrée des migrants dans l’espace l’européen et aussi les drames qui en ont résulté. Le conférencier a à ce propos rappelé le drame survenu à Lampedusa sur les côtes Italiennes où l’on avait dénombré plus de 500 morts.

Dans son intervention, le second conférencier a rappelé la participation de l’association des expulsés lors de la phase technique de l’élaboration du document de la politique nationale sur la migration. “Nous souscrivons au document qui est le fruit d’une concertation avec tous les acteurs”, a déclaré M. Alassane Dicko de l’Ame. Celui-ci a insisté sur le caractère positif de ce document, même si par ailleurs l’Ame a quelques appréhensions par rapport au contenu dudit document.

À la rencontre d’hier pour la commémoration de la journée internationale des droits des travailleurs migrants et leurs familles, une universitaire européenne a partagé avec l’assistance l’analyse qu’elle fait du document qui a été adopté par le Gouvernement malien. Aussi Mme Doumbia Souada Touré, chargée de l’accompagnement des migrants au niveau de l’Association Malienne des Expulsés (Ame), a t-elle révélé que pour la seule année 2014, l’Association Malienne des Expulsés a accueilli 931 refoulés d’Europe, des Etats-Unis et d’ailleurs.

Le président de l’Ame, M. Ousmane Diarra, est revenu sur la situation des migrants détenus dans les prisons de la Mauritanie. Selon le conférencier, les centres de détention de la Mauritanie sont bourrés de migrants au nombre desquels de nombreux Maliens. Le président de l’Ame, qui a lancé un cri de coeur quant à la situation de ces migrants en difficultés, interpelle les autorités maliennes à songer à ces compatriotes détenus à l’étranger.

Le programme comportait également une exposition photo toute la journée, un repas collectif, un thé de grin et une projection de film documentaire sur le thème retenu.

Laya DIARRA

vendredi 19 décembre 2014

SPIP | contacter L'AME | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Siège : Doumanzana, rue 210, Porte 169, route de Nafadji
Tél. (00 223) 66 78 21 11 * 71 00 30 00 * 76 37 82 46 * 79 12 10 39
Boite Postale 9155 Bamako
Email : contact@expulsesmaliens.info