Association Malienne des Expulsés

Accueil > Communiqués > Conférence de Presse de l’AME le Samedi 28 Mai 2011
Conférence de Presse de l’AME le Samedi 28 Mai 2011

Pour écouter, cliquer sur le bouton vert fléché [>] ci-dessous


Télécharger (1h29mn, 85mo)

Draft pour la Conférence de Presse du Samedi 28 Mai 2011

Thème retenu : Communication sur l’accueil et l’accompagnement des Migrants rapatriés de la Libye et de la Cote d’Ivoire ; activités et Bilan

Contexte :

La crise Libyenne et celle de la Cote d’Ivoire ont occasionné un regain de violences faites à l’immigrant et donné lieu à la fuite de milliers de personnes en situation de migration qui craignaient pour leur vie. Plusieurs centaines travailleurs migrants de diverses nationalités se retrouvèrent aux camps de Choucha en Tunisie et en Égypte sous l’accueil du HCR. Y compris les migrants Maliens.

En rapport avec nos appréhensions sur les violations des droits humains des migrants commises lors de la crise et pour anticiper sur les affects post- traumatiques que les intervenants auront à gérer après le rapatriement vers le Mali, MDM, AME et ARACEM ont déployé une mission exploratoire dans ces lieux de transit et assisté vivement les migrants dans ces moments assez difficiles.

Des vols de rapatriements organisés par l’OIM ont ramené des milliers de personnes au Mali, tandis que d’autres immigrés de Libye trouvaient des voies de sortie par la route et arrivent par le corridor Nord Algérie- Tinza- Kidal- Gao et Bamako.

A l’aéroport de Bamako, à Nioro du Sahel, Gao et Sikasso, des équipes d’intervenants de l’AME appuyées par le réseau de praticiens locaux (psychologue, médecins et psychiatres) et les partenaires locaux ont participé à l’accueil et l’accompagnement des migrants rapatriés de retour de la Libye et de Cote d’Ivoire.

Plusieurs activités d’assistance directe, de soutiens d’urgences sur la Santé et de communications sur la situation générale des arrivants ont été mises en ouvre pour prendre en compte les conditions d’arrivée et d’hébergement et de trouver des réponses idoines pour soulager les migrants de retour.

Dans la régularité de la présence des intervenants auprès des migrants rapatriés de Libye et au regard des urgences humanitaires observées sur le site d’accueil des migrants à Bamako ; MDM et AME ont interpellé les autorités Maliennes et les institutions internationales pour une meilleure prise en charge des migrants de retour en termes alimentaires et socio- sanitaires.

Les constats actuels démontrent encore une insuffisance dans les procédures d’accueil et d’orientation des migrants de retour ; tandis que les autorités Maliennes en appellent à la solidarité des associations pour leurs implications dans l’assistance auprès de ces personnes en situation de retour forcé vers le Mali.

Plusieurs initiatives des associations de la société civile Malienne ont mobilisées des fonds et du matériel pour porter l’assistance aux rapatriés sur le site de la FEBAK et dans les villes de l’intérieur.

De ce fait il est nécessaire et utile de donner l’information vers les opinions nationales et internationales afin d’indiquer les efforts entrepris par les différents acteurs impliqués dans la gestion des arrivées massives venant de ces pays en crise. Et ensemble de faire l’analyse des effets sur l’individu migrant et des conséquences socio-politiques pour le Mali et la sous-région et l’Afrique.

L’AME

le bon droit et la bonne justice égale pour tous et partout

Liens utiles
- ARACEM : http://aracem.canalblog.com
- HCR : http://www.unhcr.fr/ en Lybie
- Médecins du Monde (MDM : http://www.medecinsdumonde.org/A-l-...
- OIM : http://www.iom.int/mali/projets/ret...
- radio Jekafo : http://jekafo.radio.fr
- radio Kayira : www.kayira.org

mercredi 1er juin 2011

SPIP | contacter L'AME | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Siège : Doumanzana, rue 210, Porte 169, route de Nafadji
Tél. (00 223) 66 78 21 11 * 71 00 30 00 * 76 37 82 46 * 79 12 10 39
Boite Postale 9155 Bamako
Email : contact@expulsesmaliens.info